Welink Accountants Welink Accountants
Elaborer un compte de résultat

Comment élaborer un compte de résultat ?

Welink Accountants

Welink Accountants

Le compte de résultat est un tableau financier dans lequel doit figurer l’ensemble des produits et des charges d’une entreprise durant un exercice comptable. Cet état de synthèse retrace la formation du résultat net, positif ou négatif. Il peut intéresser différents acteurs, notamment des dirigeants ou chefs d’entreprise, des partenaires financiers, des repreneurs d’entreprise et des associés. Découvrez dans cet article la façon d’élaborer un compte de résultat.

 

 

Sommaire :

  • 1. Composition du compte de résultat

a. Résultat d’exploitation

b. Résultat financier

c. Résultat courant avant impôt

d. Résultat exceptionnel

e. Résultat net de l’exercice

  • 2. Utilisation de ce document comptable

a. Calcul du taux de marge commerciale

b. Calcul du taux de rentabilité des fonds propres

c. Calcul du taux de frais financiers

  • 3. Exemple de compte de résultat détaillé
  • 4. Conseils pour étudier un compte de résultat

a. Faites-vous accompagner si besoin

b. Ne vous fiez pas seulement au résultat

c. Faites attention aux éléments à caractère exceptionnel

d. Effectuez une analyse sectorielle

  • 5. Conclusion

 

 

1. Composition du compte de résultat

 

L’écriture comptable d’un compte de résultat se compose de différents éléments représentant les opérations courantes (exploitation), financières et exceptionnelles de l’entreprise. Il permet en effet de dégager cinq différents résultats.

 

 

Résultat d’exploitation

 

Les produits d’exploitation (chiffre d’affaires, subvention d’exploitation...) figurent dans la partie la plus haute du tableau du compte de résultat. Les charges d’exploitation (achats de marchandises, charges sociales...) viennent ensuite. 

 

La différence entre ces produits et charges d’exploitation donne lieu au résultat d’exploitation. Ce premier résultat offre une image de la performance de la société sur l’exercice écoulé en tenant compte de son activité seulement.

 

 

Résultat financier

 

Après le résultat d’exploitation, le comptable doit mettre les produits financiers (produits de placement, titres de participation...) et les charges financières (intérêts sur emprunts, intérêts sur compte courant d’associés, etc.). 

 

Ces opérations financières retracent la politique de financement adoptée par l’entreprise. Ainsi, la différence entre les produits et les charges financières forme le résultat financier.

 

 

Résultat courant avant impôt

 

Le résultat courant avant impôt (RCAI) est la somme du résultat d’exploitation et du résultat financier. Il informe sur la performance de l’entreprise en prenant en compte l’exploitation et les choix de financement de l’entreprise.

 

 

Résultat exceptionnel

 

Les produits exceptionnels (produits reçus au titre de procès, produits liés aux cessions d’actifs...) et les charges exceptionnelles (amendes, pénalités, cessions d’actifs...) sont placés au-dessous du RCAI. 

 

Ces opérations inhabituelles ne sont aucunement liées à l’activité de l’entreprise. La différence entre les produits et charges exceptionnels forme le résultat exceptionnel, et impacte le résultat net de l’exercice.

 

 

Résultat net de l’exercice

 

Lors de la saisie comptable, le montant de l’impôt sur les bénéfices doit apparaître au tableau du compte de résultat détaillé si l’entreprise y est soumise. Vient ensuite le résultat net de l’exercice. Ce dernier est la somme du RCAI et du résultat exceptionnel, retranchée de l’impôt sur les bénéfices et de la participation des salariés.

 

Résultat net = Résultat courant avant impôt + Résultat exceptionnel - Impôt sur les bénéfices - Participation des salariés

 

 

2. Utilisation de ce document comptable

 

Après avoir étudié la structure d’un compte de résultat avec ses principaux éléments, découvrez à quoi sert ce document comptable.

 

 

Calcul du taux de marge commerciale

 

Ce taux de marge commerciale ou taux de marge de production permet de comparer la performance de l’entreprise aux statistiques du secteur. Il sert à évaluer l’efficacité de sa stratégie commerciale.

 

Taux de marge = (Marge brute / Achats consommés HT) x 100

 

Avec Marge brute = Chiffre d’affaires HT - Achats consommé HT

 

Achats consommés HT = Achats HT + Frais accessoires d’achats + Variation de stocks

 

 

Calcul du taux de rentabilité des fonds propres

 

Ce taux de rentabilité des fonds propres permet d’évaluer les bénéfices dégagés par l’entreprise avec les sommes investies par les associés. Ce ratio financier est aussi utilisé pour déterminer le degré d’opportunité d’un investissement dans une entreprise.

 

Taux de rentabilité des fonds propres = Résultat net de l’exercice / Capitaux propres

 

 

Calcul du taux de frais financiers

 

Le taux de frais financiers sert à vérifier l’équilibre entre la rentabilité et le coût du financement. Si cet indicateur dépasse les 50 %, cela explique que plus de la moitié de la rentabilité économique de l’entreprise est allouée à la couverture du coût de l’endettement.

 

Taux de frais financiers = Charges financières / Excédent brut d’exploitation (EBE)

 

Avec EBE = Chiffre d’affaires HT - Achats de marchandises HT - Charges externes HT - Impôts et taxes - Coût de la masse salariale + Subventions d’exploitation

 

 

3. Exemple de compte de résultat détaillé

 

Voici un exemple de compte de résultat simplifié :

 

                     Période : 01/01/2019 au 31/12/2019

Poste                                                                  Montant

Ventes de marchandises                                        450 000

Prestations de services                                            70 000

Chiffre d’affaires                                                  520 000

Total des produits d’exploitation                           520 000

Achats de marchandises                                        150 000

Loyers immobiliers                                                100 000

Charges de personnel                                            170 000

Frais de communication                                          25 000

Publicité                                                                  10 000

Total des charges d’exploitation                            455 000

Résultat d’exploitation                                          65 000

Intérêts perçus                                                            3 000

Escomptes                                                                 2 000

Total des produits financiers                                    5 000

Intérêts d’emprunts                                                 3 500

Total des charges financières                                  3 500

Résultat financier                                                  1 500

Résultat courant avant impôt                               65 500

Subventions                                                             4 000

Total des produits exceptionnels                              4 000

Amendes                                                                     800

Dons                                                                        1 600

Total des charges exceptionnelles                            2 400

Résultat exceptionnel                                              1 600

Impôt sur les bénéfices                                              9 000

Résultat net                                                            58 100

 

 

Le comptable reprend les données d’enregistrement comptable dans les journaux comptables pour construire le compte de résultat d’une entreprise. 

 

Afin de comprendre davantage la construction de ce tableau financier, vous pouvez aussi télécharger un compte de résultat vierge en PDF sur Internet. A noter qu’il est également possible d’utiliser un logiciel comptable.

 

 

4. Conseils pour étudier un compte de résultat

 

Profitez de nos quelques conseils pour analyser de manière pertinente le compte de résultat de votre entreprise à la clôture de l’exercice comptable.

 

 

Faites-vous accompagner si besoin

 

Selon vos connaissances en comptabilité, l’analyse d’un compte de résultat peut être complexe ou non. Faites appel à un expert-comptable afin de vous accompagner et de vous aider dans ce travail si cela est nécessaire.

 

 

Ne vous fiez pas seulement au résultat

 

Un dirigeant d’entreprise vigilant doit accorder une attention sur la formation du résultat net de l’exercice. Ce résultat dépend-il plus de l’activité (résultat d’exploitation), de la politique financière (résultat financier) ou des événements inhabituels (résultat exceptionnel) ? Cet indicateur est pertinent, s’il est lié en grande partie à l’activité de la société.

 

 

Faites attention aux éléments à caractère exceptionnel

 

Les opérations exceptionnelles peuvent se répercuter sur le résultat net de l’exercice. C’est pourquoi, il est important de vérifier la pertinence des produits et charges exceptionnels dans le compte de résultat. Assurez-vous que ces opérations exceptionnelles enregistrées n’ont aucune relation avec l’activité courante de la société.

 

 

Effectuez une analyse sectorielle

 

Il s’agit de comparer la performance économique de votre entreprise aux statistiques de votre secteur d’activité. Grâce à cette étude sectorielle, vous avez la possibilité de situer la performance de votre entité par rapport à vos concurrents. Vous pouvez déterminer les points à améliorer et les stratégies qui fonctionnent.

 

 

5. Conclusion

 

Grâce au compte de résultat détaillé, vous obtenez une vision à 360 degrés des produits et charges de votre entreprise. Cet état financier vous permet de calculer le résultat de l’exercice, ainsi que des ratios tels que le taux de marge commerciale et le taux de frais financiers. Il sert également à analyser la santé financière d’une société.

Trouvez votre expert-comptable près de chez vous
FISCOMEGA Forest (1190)
ACCOUNTEAM Wavre (1301)
Plus de résultats

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC