Welink Accountants Welink Accountants
Compte de résultat : ses rôles et sa création

Compte de résultat : ses rôles et sa création

Welink Accountants

Welink Accountants

Le compte de résultat est un document comptable qui récapitule les informations concernant les charges et les produits générés par une entreprise au cours d’un exercice comptable. Il représente les variations du patrimoine et permet de conclure les gains ou les pertes effectués à la clôture de l’exercice comptable.

 

Les charges sont constituées par toutes les dépenses effectuées par l’entreprise. Elles incluent par exemple les impôts, les taxes, les dettes, les approvisionnements, les charges de personnel, etc. Les produits, quant à eux, sont les éléments financiers liés à l’exploitation : le chiffre d’affaires et les charges exceptionnelles.

 

Si certains dirigeants font appel à des experts, d’autres élaborent eux-mêmes le document en établissant un compte de résultat simplifié.

 

 

Sommaire :

 

1. À quoi sert le compte de résultat ?

2. La différence entre un bilan comptable et un compte de résultat

  • a. Leurs points communs
  • b. Leurs différences

3. Comment créer un compte de résultat en 6 étapes ?

  • a. Lister les charges
  • b. Lister les produits
  • c. Calculer le résultat d’exploitation
  • e. Calculer le résultat financier
  • d. Calculer le résultat net comptable

4. Conclusion

 

 

 

1. À quoi sert le compte de résultat ?

 

Le compte de résultat intéresse particulièrement les chefs d’entreprise, les repreneurs ainsi que les investisseurs.

  • Pour un dirigeant, lire un compte de résultat permet de définir de nouvelles décisions stratégiques selon les répartitions des charges et produits au cours de l’exercice.
  • Ce document est aussi un élément crucial à fournir auprès d’un financeur potentiel. Ce dernier est en effet en mesure d’interpréter un compte de résultat afin d’en déduire les performances financières de l’entreprise concernée.
  • Enfin, cette pièce est essentielle en matière de fiscalité, car elle permet de calculer l’impôt à payer.

 

D’après ces explications, vous devez réaliser l’importance de bien comprendre la structure d’un compte de résultat.

 

 

2. La différence entre un bilan comptable et un compte de résultat

 

Tout comme l’enregistrement comptable, l’élaboration du bilan et du compte de résultat est une obligation pour toute entreprise. Mais quelle est la différence entre ces deux documents ?

 

Pour rappel, le bilan comptable est un dossier qui présente les actifs et les passifs de l’entreprise. Il recense tout ce que celle-ci possède (les stocks, les investissements, les comptes bancaires, etc.) et ce qu’elle doit (les impôts, les dettes envers les fournisseurs, les emprunts, etc.).

 

 

Leurs points communs

 

Le compte de résultat et le bilan comptable sont des documents qui servent dans la réalisation des comptes annuels. Ils se ressemblent également par rapport à leur structure, car un compte de résultat détaillé est représenté par deux colonnes, dont les contenus doivent être équilibrés. Le bilan comptable a la même représentation.

 

Le compte de résultat détermine le résultat de l’exercice qui, par la suite, sera repris dans la colonne des passifs du bilan comptable. Ces deux documents sont dépendants. C’est la raison pour laquelle un dirigeant se doit obligatoirement de savoir lire un bilan et un compte de résultat.

 

 

Leurs différences

 

Le bilan comptable est une récapitulation des passifs et actifs de l’entreprise depuis sa création. En revanche, le compte de résultat se concentre seulement sur l’année d’exercice qui vient de s’écouler.

 

Ces deux éléments se différencient par leur objectif général. Si le bilan a pour but d’évaluer le patrimoine de l’entreprise, le compte de résultat permet de définir sa rentabilité.

 

 

3. Comment créer un compte de résultat en 6 étapes ?

 

Sauf si vous préférez télécharger directement un compte de résultat vierge en PDF, vous devez passer par ces six étapes lors de l’écriture comptable :

 

 

Lister les charges

 

Afin d’éviter les erreurs lors des calculs des impôts, les charges sont à répartir en trois classes :

  • La première catégorie est constituée par toutes les dépenses liées à l’élaboration de votre produit ou service. Elle inclut l’achat de marchandises et des matières premières, les frais généraux, les impôts, etc. Il s’agit de la charge d’exploitation.
  • La deuxième catégorie correspond aux coûts d’endettement, c’est-à-dire les intérêts d’emprunts, ceux qui sont liés aux découverts, les escomptes, etc. On parle alors de charges financières.
  •  Enfin, la troisième catégorie rassemble toutes les dépenses indépendantes du fonctionnement de l’entreprise, telles que les amendes et les dons. On l’appelle : charges exceptionnelles.

 

Sachez que les achats de matières premières, les dotations aux amortissements, les charges de personnel ainsi que les autres charges de gestion courante figurent tous dans la charge d’exploitation.

 

 

Lister les produits

 

Cette liste inclut également trois catégories de produits :

  • On distingue les produits d’exploitation comprenant le chiffre d’affaires généré par votre activité et obtenu par d’autres revenus. Cette catégorie contient par exemple les ventes, les prestations de service, les reprises sur provisions et amortissements, etc.
  • Ensuite, en seconde place se trouvent les produits financiers composés par tous les intérêts générés par les placements.
  • Et en dernier, les produits exceptionnels qui résultent des sommes obtenues en dehors du cycle d’exploitation normal de votre entreprise. On peut citer par exemple les pénalités perçues, les remboursements d’impôts ou encore les plus-values sur des cessions d’éléments actifs.

 

Les revenus issus de titres de participation, les revenus de prêts accordés, les différences positives de change, ainsi que les escomptes obtenus sont tous catégorisés dans les produits financiers.

 

 

Calculer le résultat d’exploitation

 

Maintenant que vous avez fini de lister les charges et les produits, il faut entamer les calculs, en commençant par celui du résultat d’exploitation. Ce dernier permet d’évaluer vos capacités à gérer les coûts.

 

Le résultat d’exploitation s’obtient en faisant la différence entre le chiffre d’affaires et les charges d’exploitation.

 

 

Calculer le résultat financier

 

Ce résultat met en évidence la politique financière de votre société. C’est la différence entre les produits financiers et les charges financières.

 

 

Calculer le résultat exceptionnel

 

Le résultat exceptionnel n’est autre que la différence entre les produits exceptionnels et les charges exceptionnelles. Il s’agit d’un élément essentiel du compte de résultat, bien qu’il ne constitue pas une donnée importante dans la gestion d’entreprise.

 

 

Calculer le résultat net comptable

 

Ceci est le dernier calcul à faire lorsque vous remplissez un tableau de compte de résultat. Il s’obtient en faisant la somme des trois résultats cités précédemment moins la participation des salariés et de l’impôt sur les bénéfices.

 

 

4. Conclusion

 

Si vous êtes un dirigeant d’entreprise, notez que le compte de résultat est un des éléments qui vous permettent de définir de nouvelles décisions stratégiques en vue d’améliorer votre activité. En tenant compte des charges et des produits, son élaboration requiert la réalisation de quelques calculs pouvant être réalisés par des experts comptables. Dans le cas où vous êtes novice en matière de comptabilité, analysez d’abord un exemple de compte de résultat et lisez des documents indiquant la procédure de lecture d’un compte de résultat.

 

 

                                             

Trouvez votre expert-comptable près de chez vous
FISCOMEGA Forest (1190)
ACCOUNTEAM Wavre (1301)
Plus de résultats

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC