Welink Accountants Welink Accountants
Compte de résultat différentiel et prévisionnel : quelle différence ?

Compte de résultat différentiel et prévisionnel : quelle différence ?

Welink Accountants

Welink Accountants

Le compte de résultat retrace l’ensemble des produits et des charges d’une entreprise au cours d’un exercice comptable. Il permet de dégager le résultat net et de mesurer les performances économiques réalisées par une entité. En comptabilité, le dirigeant peut être amené à analyser un compte de résultat différentiel et un compte de résultat prévisionnel. Quelle est la différence entre ces deux documents comptables ? Explications.

 

Sommaire : 

 

1. Le compte de résultat différentiel

  • a. Définition
  • b. Application

2. Le compte de résultat prévisionnel

  • a. Définition
  • b. Application

3. Comment bien les différencier ?

  • a. Exemple de compte de résultat différentiel
  • b. Exemple d’un compte de résultat prévisionnel

4. Conclusion

 

 

Le compte de résultat différentiel

 

Voyons en premier lieu la définition d’un compte de résultat différentiel, ses particularités et sa fonction.

 

 

Définition

 

Le compte de résultat différentiel est un état du contrôle de gestion mettant en évidence la marge dégagée sur les coûts opérationnels (charges variables). Il permet de déterminer par la suite le seuil de rentabilité d’une société. 

 

Ce tableau vous informe si la marge sur coûts variables parvient à couvrir les coûts fixes. Il sert aussi à identifier exactement la part de richesse générée (bénéfice).

 

 

Application

 

Ce tableau de compte de résultat différentiel constitue un outil important en termes de gestion prévisionnelle, car il vous donne la possibilité de :

  •       prévoir le niveau d’activité à atteindre pour couvrir les charges structurelles fixes ;
  •       évaluer la contribution de chaque produit, service ou bien au résultat obtenu ;
  •       réaliser des prévisions financières.

 

À partir de cet état financier, on peut calculer la marge sur coûts variables, le seuil de rentabilité et la marge de sécurité.

 

Marge sur coûts variables = Chiffre d’affaires - Coûts variables

 

Seuil de rentabilité = Charges fixes / [Marge sur coûts variables / Chiffre d’affaires]

 

Marge de sécurité = Chiffre d’affaires - Seuil de rentabilité

 

La marge de sécurité correspond à la part du chiffre d’affaires qui peut être retirée sans causer des pertes pour la société.

 

 

Le compte de résultat prévisionnel

 

Découvrez en deuxième lieu la définition d’un compte de résultat prévisionnel, ses caractéristiques et son utilité.

 

 

Définition

 

Le compte de résultat prévisionnel constitue un document financier présentant le niveau de l’activité économique d’une entreprise sur un exercice comptable. Cet état prévisionnel regroupe les produits et les charges, en vue d’en dégager un résultat positif ou négatif. 

 

Le comptable doit utiliser des données « hors taxes » pour l’établir. Si l’entreprise n’est pas redevable de la TVA, on peut construire un compte de résultat prévisionnel TTC.

 

 

Application

 

Les données essentielles qui doivent figurer dans un tableau de compte de résultat prévisionnel sont :

  •       le chiffre d’affaires prévisionnel ;
  •       les charges d’exploitation prévisionnelles ;
  •       les charges financières prévisionnelles ;
  •       les impôts et taxes prévisionnels ;
  •       les amortissements prévisionnels.

 

Vous devrez effectuer une étude de marché, afin de calculer le chiffre d’affaires prévisionnel sur une année (les ventes que l’entreprise pourrait réaliser annuellement).

 

Notons que le compte de résultat prévisionnel sert également à obtenir des agglomérats comptables importants, notamment :

  •       le résultat d’exploitation ;
  •       le résultat financier ;
  •       le résultat courant ;
  •       le résultat exceptionnel (occasionnellement) ;
  •       le résultat net.

 

En réalité, il est quasiment rare de faire apparaître des produits et charges exceptionnels lors de l’écriture comptable de cet état financier, du fait de la difficulté à les estimer au préalable.

 

 

Comment bien les différencier ?

 

Afin de mieux comprendre la différence entre le compte de résultat différentiel et le compte de résultat prévisionnel, découvrez ci-après des illustrations.

 

 

Exemple de compte de résultat différentiel

 

Voici un exemple de compte de résultat différentiel :

 

Le compte de résultat détaillé d’une entreprise commerciale se présente comme suit :

Poste                                                          Montant

Chiffre d’affaires                                      1 500 000

Achats de marchandises                            600 000

Loyers immobiliers                                   200 000

Frais de déplacements                                 30 000

Charges de personnel                                    300 000

Frais bancaires                                            40 000

Impôts et taxes                                            60 000

Résultat                                                     270 000

 

 

Voici son tableau d’affection issu du compte de résultat simplifié ci-dessus :

Libellé                                       Solde                                      Ventilation

                                                                                         Charges variables                                   Charges fixes

Achats de marchandises    600 000                  600 000                              0

Loyers immobiliers           200 000                              0                          200 000

Frais de déplacements         30 000                    15 000                            15 000

Charges de personnel        300 000                              0                          300 000

Frais bancaires                     40 000                    28 000                            12 000

Impôts et taxes                     60 000                              0                               60 000

TOTAL                              1 230 000               645 000                          585 000

 

 

Remarque : la moitié des frais de déplacements est liée à l’activité et l’autre moitié constitue une charge fixe. 70 % des frais bancaires sont liés aux ventes de marchandises de cette entreprise.

 

 

À partir de ce tableau d’affectation, vous pouvez construire le compte de résultat différentiel :

Poste                                  Montant                            % du chiffre d’affaires

Chiffre d’affaires               1 500 000                                       100 %

Coûts variables                    645 000                                         43 %

Marge sur coûts variables      855 000                                         57 %

Charges fixes                       585 000                                         39 %

Résultat                                270 000                                         18 %

 

Le seuil de rentabilité (SR) est donc : 585 000 / [855 000 / 1 500 000] = 1 036 315 euros. Lorsque ce SR est atteint, cette entreprise aura un résultat nul.

 

 

Exemple d’un compte de résultat prévisionnel

 

Voici un tableau représentant la structure du compte de résultat prévisionnel :

 

compte de résultat prévisionnel

 

Dans un compte de résultat prévisionnel, vous pouvez faire figurer les produits et charges prévisionnels sur trois ou cinq exercices comptables consécutifs.

 

Notons que les données apparues dans ce tableau ne sont pas issues d’enregistrement comptable d’opérations réalisées par l’entreprise, mais seulement estimées selon vos études. Sur le Web, vous avez la possibilité de télécharger le forme d’un tableau de compte de résultat vierge en PDF pour mieux le comprendre. A noter qu’il est également possible d’utiliser un logiciel de comptabilité. 

 

 

Conclusion

Le compte de résultat différentiel et le compte de résultat prévisionnel sont deux documents comptables bien différents. Le premier est utilisé pour déterminer le seuil de rentabilité et la marge de sécurité pour une entreprise. Le deuxième, par contre, sert à présenter les produits et les charges d’une entreprise sur un exercice comptable. C’est l’un des documents financiers à fournir dans un business plan.

 

 

                                              Quelle différence entre un compte de résultat différentiel et un compte de résultat prévisionnel

Trouvez votre expert-comptable près de chez vous
FISCOMEGA Forest (1190)
ACCOUNTEAM Wavre (1301)
Plus de résultats

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC