Welink Accountants Welink Accountants
Les bases de la comptabilité

Les bases de la comptabilité : importance et pilotage stratégique

Welink Accountants

Welink Accountants

Pas toujours bien comprise par les professionnels et les libéraux, la comptabilité est pourtant un domaine important qui permet la bonne gestion d’une entreprise. Alors, comment fonctionne la comptabilité et quel est le rôle d’un expert-comptable ? Tenue des comptes, enregistrement des opérations commerciales, gestion de la facturation… Vous êtes perdu ? Avec Welink, découvrez les notions clé du domaine comptable et acquérez les bases de la comptabilité en quelques minutes seulement. 

 

 

Les bases de la comptabilité : définition et notions essentielles

 

Toute entreprise est obligée de tenir sa comptabilité. Cela lui permet de connaître la santé des finances de son business mais également d’en rendre compte auprès des structures de l’État. La définition de la comptabilité est donc la suivante : résumer l’état financier d’une entreprise en prenant en compte ses flux financiers : dépenses, gains, investissements, capital réel… La comptabilité consiste à saisir et à classer les données relatives aux mouvements d’argent en lien avec une société. Car tenir ses comptes, c’est surtout rapporter de manière fidèle toutes les informations sur le patrimoine de l’entreprise à la date de la clôture de comptes. Achats chez les fournisseurs, ventes auprès des clients, paiements d'impôts et de charges sociales, salaires et emprunts... Tout cela doit être notifié afin d’évaluer la performance économique de la firme et de connaître sa part de bénéfice ou de perte. Toutes ces données sont essentielles pour prendre des décisions fondamentales pour la vie future de la société. 

 

 

À quoi sert la comptabilité ? 

 

En plus de présenter une image fidèle de la situation financière d’une société, elle permet également de calculer la part des impôts. Elle permet également de pouvoir présenter au fisc toutes les informations de l'entreprise en cas de contrôle fiscal. Connaître les bases de la comptabilité va donc permettre aux entrepreneurs de calculer leurs entrées et leurs dépenses sur une période donnée. Mais également de comprendre les investissements et les sorties d'argent prévues (factures que l’entrepreneur doit régler auprès de ses fournisseurs) et les sommes qu’on lui doit (factures que les clients doivent régler à l’entreprise).

 

 

Les grands principes de la comptabilité 

 

 

La comptabilité repose sur des piliers essentiels

 

  •  → Le principe de clarté : chaque opération et son information doivent être enregistrées dans les comptes et sous la rubrique adéquate. 
  • → Principe d’indépendance des exercices : on rattache les charges et les produits au cours de l’exercice auquel il se rapporte.
  •  → Le principe de la continuité d’exploitation : la structure présente ses états de synthèse dans la perspective d’une poursuite normale de ses activités.
  • → Le principe du coût historique : on inscrit les éléments du patrimoine à leur valeur d’entrée et avec la devise courante à la date d’achat. 
  • → Le principe de spécialisation des exercices : comptabilisés au fur et à mesure de leur acquisition, tous les produits sont rattachés à l’exercice qui les concerne. 
  • → Le principe d’importance significative : la tenue des comptes doit mentionner tous les éléments dont l’importance peut affecter les évaluations et les décisions en lien avec la gestion de l’entreprise. 
  • →  Le principe de prudence : on ne prend en compte que les produits matériels ou immatériels qui ont été définitivement acquis par la société. 
  • →  Le principe de la permanence des méthodes : la présentation de la synthèse financière se fait en respectant les règles d'évaluation en vigueur d’une année à l’autre. 

 

 

Comment tenir sa comptabilité ? 

 

Tout d’abord, pour bien comprendre les bases de la comptabilité générale, il est important de savoir comment sont regroupées toutes les données sur les chiffres de votre entreprise. Il faut bien saisir que chaque facture et chaque chèque doivent être inscrits dans un journal. On a ainsi un journal des dépenses, un journal des ventes et un journal banque. Chacun des journaux renferme des informations précises sur les opérations qui y sont inscrites. Ainsi, pour une facture de vente, vous inscrivez dans votre journal des ventes, le libellé de la facture, le nom du client ainsi que la somme de la vente. Les chèques encaissés doivent quant à eux être inscrits dans le journal banque. 

 

En comptabilité, il existe également le grand livre qui est en quelque sorte un résumé de tous les cahiers. Il reprend les opérations marquées dans chacun d’eux. Comme il s’agit d’un document volumineux, lui-même possède une version raccourcie sous le nom de “balance comptable” qui est un résumé condensé du grand livre. Tous ces livres et ces cahiers vous donnent le tournis ? Rassurez-vous, aujourd’hui faire sa comptabilité ne signifie pas empiler des dizaines de journaux comptables sur son bureau. Il existe des logiciels payants et gratuits pour rendre compte de l’état financier de son commerce en toute simplicité. 

 

Remarque : Le suivi des chiffres de chaque entreprise dépend en grande partie de leur régime fiscal. Ainsi, les auto-entrepreneurs bénéficient d’un suivi comptable simplifié (avec un simple suivi de trésorerie). Les structures plus grandes sont soumises à un suivi plus précis et doivent tenir un livre-journal et un grand livre. 

 

 

Quelle est la différence entre comptabilité générale et comptabilité analytique ? 

 

Définie plus haut, la comptabilité générale reprend les bases et les principes fondamentaux de la comptabilité. Elle consiste à suivre financièrement son entreprise. La comptabilité analytique, quant à elle, s’appuie sur l’analyse de la structure des coûts pour l’entreprise. Il s’agit en résumé d’une analyse plus précise de la comptabilité générale d’une structure. Elle permet ainsi de mieux comprendre le fonctionnement de la firme. Elle s’appuie sur l’analyse financière générale pour se focaliser sur la structure des coûts pour chaque poste ou service de l’entreprise. 

 

 

Faut-il faire appel à un expert-comptable pour gérer sa société ? 

 

Un expert-comptable est un professionnel du chiffre qui gère en partie ou entièrement la comptabilité des entreprises. Mais peut-on faire sa comptabilité soi-même et dans quels cas est-il préférable de faire appel à un comptable professionnel ? 

 

Tout d’abord, il faut noter qu’il existe des firmes qui décident de faire leur analyse comptable elles-mêmes. Il suffit pour cela d'installer un logiciel de comptabilité et de se renseigner sur les bases de la comptabilité mais aussi sur ses spécificités pour pouvoir tenir ses comptes en toute légalité. Notez toutefois que gérer sa comptabilité soi-même requiert une organisation hors pair et une gestion de son temps irréprochable. Il est important de se former aux fondamentaux de la comptabilité et de pouvoir dresser les documents de base en comptabilité : les journaux, le bilan comptable, le compte de résultat… Par ailleurs, gérer soi-même les comptes de son entreprise entraîne deux risques majeurs : une importante dépense de temps et la crainte de se retrouver en situation d'illégalité. Car la comptabilité, c’est du droit qui est donc régi par des règles et des obligations qu’on ne maîtrise pas toujours lorsqu’on n’est pas formé. 

 

Lorsqu’on dirige une grande structure avec plusieurs salariés et services, il est alors préférable de faire appel à un expert-comptable professionnel. Il vous assurera une tenue optimale de vos comptes et se chargera d’optimiser au mieux la santé financière de votre entreprise. Il pourra également vous donner des conseils avisés afin de réaliser des économies ou des investissements rentables. Si vous faites appel à une fiduciaire pour la gestion fiscale de votre société, vous pourrez même bénéficier d’un accompagnement complet sur le long terme qui vous aidera à optimiser vos impôts et vous garantira une gestion idéale des finances de votre business. 



Welink Accountants vous aide à trouver les experts financiers qui sauront répondre à vos besoins et vous met en relation avec des professionnels selon votre zone géographique.

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC